annetteborowski

Annette Borowski Borowski de Saint-Saud-Lacoussière, France de Saint-Saud-Lacoussière, France

Lecteur Annette Borowski Borowski de Saint-Saud-Lacoussière, France

Annette Borowski Borowski de Saint-Saud-Lacoussière, France

annetteborowski

Très bonne lecture!

annetteborowski

Pas un de mes favoris SK ... mais je me souviens encore à la fin quand la femme a énervé l'homme maléfique et il a été mortifié parce que non seulement c'était de la pisse ... mais c'était "la première pisse chaude d'une femme!" LOL! Génial.

annetteborowski

Tu vas croire! This et Atlas Shrugged sont les deux livres les plus influents de ma vie d'adulte. Je liste ceci ici car je l'ai relu périodiquement et je l'ai fait à nouveau en 2005 (je ne répertorie que les livres lus depuis 2005 pour cette liste). Lorsque l'Autobiographie d'un Yogi est apparue pour la première fois en 1946, elle a été acclamée comme une œuvre marquante dans son domaine. Le New York Times l'a salué comme "un compte rare". Newsweek l'a déclaré "fascinant". Le San Francisco Chronicle a déclaré: "Yogananda présente un argument convaincant pour le yoga, et ceux qui sont" venus se moquer "peuvent rester" pour prier ". Aujourd'hui, il est toujours l'un des livres les plus lus et les plus respectés jamais publiés sur la sagesse de l'Orient.

annetteborowski

ramassé ce livre sur une escale à LAX et quelle trouvaille! J'ai vraiment apprécié "l'homonyme" de jhumpa lampiri, mais maintenant je me rends compte que son histoire traite de la classe moyenne supérieure en inde, tandis que "le tigre blanc" parle des pauvres en inde. balram, chauffeur et "entrepreneur social", écrit une lettre au Premier ministre chinois, wen jiabao (clin d'œil à la concurrence entre ces deux nations émergentes?), au sujet de son passage de "l'obscurité" (pauvre) à "la lumière" ( riche) de l'Inde. tout comme le film "slumdog millionaire", ce livre expose une autre réalité de l'Inde, loin de l'ashram de "manger, aimer, prier" et la propagande que l'Inde "démocratique" vous nourrira. ce qui m'a attiré dans ce livre, c'est son texte de présentation sur la couverture en le comparant à «l'homme invisible» et «le fils indigène», et comme indiqué, il m'a donné un coup de pied sur le côté de la tête. Si vous vous intéressez à l'Inde et aux problèmes auxquels elle est confrontée en passant du tiers monde au premier monde, lisez ce livre de fiction divertissant et informatif.