katygoldring

Katy Goldring Goldring de Navas, Jaén, Spain de Navas, Jaén, Spain

Lecteur Katy Goldring Goldring de Navas, Jaén, Spain

Katy Goldring Goldring de Navas, Jaén, Spain

katygoldring

J'ai lu ce livre en pensant qu'il fournirait un aperçu de la Corée des années 1950, à une époque où le pays était en guerre et où des choses horribles se passaient. Cependant, il ne s'agit pas du tout de la Corée. Il s'agit de trois médecins de l'armée, jeunes, blancs et riches, qui travaillent dur pour maintenir leur obsession adolescente pour le sport et les privilèges inhérents à leur travail civil au milieu d'une zone de guerre. En tant que pierre de touche qui a inspiré deux œuvres d'art bien meilleures mais aussi imparfaites (le film Altman et l'émission de télévision Alda), le MASH original est une curiosité, mais aurait à lui seul été rapidement oublié. Avantages: insolence et farces, une attitude de folie comme la seule réponse sensible au thème de la guerre mieux fait dans Catch-22 ou Slaughterhouse 5; un sous-texte de privilège blanc pour un doctorant intéressé par un autre exemple d'ignorance coloniale. Scènes sportives (écrites avec l'aide de l'écrivain fantôme non crédité W.C. Hienz) qui sautent de la page, et quelques leçons de chirurgie de base des boulettes de viande. Inconvénients: personnages de dessins animés, intrigue épisodique et présence obsédante de deux pièces beaucoup plus grandes qui éclipsent l'original.

katygoldring

It's not unusual that an author's second book, is sometimes not as good as their first. That's not the case with A Thousand Splendid Suns. My star rating is deceptive. Overall I thought this was a strong book. In particular, Hosseini's depiction of family life, violence, culture, and the impact of war are drawn intricately. Where Kite Runner leaves the action of war to the consequences and aftermath, in Splendid Suns, readers see first hand the impact of war and violence. This provides, I think, a more full understanding of the characters' evolution, emotions, and actions. I felt great empathy for the womyn in the novel and was thoroughly engaged. The only downside for me, was the ending - which seemed a bit contrived, and familiar - a resituation of the ending of Kite Runner.