yulita779a385

Yuledy Monsalve Monsalve de Vallemontagnana AN, Italy de Vallemontagnana AN, Italy

Lecteur Yuledy Monsalve Monsalve de Vallemontagnana AN, Italy

Yuledy Monsalve Monsalve de Vallemontagnana AN, Italy

yulita779a385

J'ai dû faire une présentation sur l'écriture de Butler pendant le cours "Innovative Fiction" de Morrow - le jour où Butler visitait notre classe. Cela a fini par être assez malheureux; en préparation, j'ai lu ses deux précédents recueils de nouvelles, que j'ai adoré, mais le livre que nous lisions pour la classe, "M. Spaceman", n'était pas seulement le pire roman que nous ayons lu pendant la classe, c'est l'un des pires des romans que j'ai jamais lus. L'intrigue est essentiellement une suite de l'une de ses histoires de "Tabloid Dreams", mais ce qui a fonctionné comme un conte de fées de 12 pages est mort lorsqu'il a été étiré dans un roman complet. Fromage, écoeurant et tout à fait prévisible, l'imagerie subtile comme un marteau de traîneau du Christ à la fin l'a poussée au-dessus. Et j'ai dû comprendre comment en parler devant un groupe d'étudiants sans offenser profondément l'auteur. Gênant.

yulita779a385

Ce fut le quatrième et dernier livre de la série Reagan Landry, qui la présente toujours en tant qu'écrivain de livres criminels. elle est le personnage principal cette fois, au lieu d'aider, et le crime n'est pas un cas froid, mais une sorte de tout nouveau. Les tests d'ADN au laboratoire du crime ont été foirés / truqués / menti par un gars de laboratoire surmené, et en conséquence, certains criminels ont dû être libérés, y compris Lester Ray, qui devait être mis à mort dans quelques semaines pour viol et meurtre d'une femme. Regan décide d'écrire un livre sur la femme morte et le rayon Lester, et sur toute la panne du système, le rangeant sans aucune preuve. mais soudain, plus de femmes sont violées et tuées. De plus, nous arrivons enfin au bas de l'histoire d'Eddie Kroll qui a traversé toute la série, et la fin était un duh que j'ai compris depuis le début. ce livre était un peu prévisible, et une lecture rapide, vous pouvez presque le parcourir. mais agréable, et bien sûr, un must si vous avez lu le reste de la série.

yulita779a385

I really liked this book even though some of the critics blasted Ms. Ackerman for too many tangents throughout the narrative. I actually liked her writing; her use of imagery was amazing. It is a work of nonfiction, a true account the zookeeper and his wife who hid Jews during the German occupation of Warsaw. Excerpts form Antonina's diaries which survived the war show her to be resourceful, brave, witty, sensitive, caring, strong, very poetic, and did I say brave? I'm sure we have no idea what it was like to live through that holocaust. This book gives us a unique glimpse through the eyes of a true heroine.