andresum17d766

Andres Urrego Urrego de Nigadoo, NB, Canada de Nigadoo, NB, Canada

Lecteur Andres Urrego Urrego de Nigadoo, NB, Canada

Andres Urrego Urrego de Nigadoo, NB, Canada

andresum17d766

J'ai lu ce livre parce que je voulais savoir ce qui était arrivé à Jaycee. Assez graphique et déchirant, mais aussi inspirant d'entendre comment elle surmonte sa captivité.

andresum17d766

L'un des rares romans contemporains pouvant prétendre à une quelconque pertinence pour le steampunk: une histoire de simulation sur la technologie à l'époque victorienne. Dommage que ce n'était pas aussi bon que ce à quoi je m'attendais: - /

andresum17d766

Une série de nouvelles se déroulant à Newford - la ville fictive de de Lint qui semble être au Canada. J'ai apprécié la plupart d'entre eux. Aucun n'était mauvais - mais certains étaient assez bons. J'aime beaucoup son écriture. J'oublie toujours combien jusqu'à ce que je lise quelque chose de lui. Je dois en faire plus.

andresum17d766

J'ai lu ce livre pour le cours intitulé "Les enseignements de Jésus" enseigné par Walter Wink au cours du deuxième semestre de 1975/76 à l'Union Theological Seminary de New York. La classe, un séminaire, était un exercice de ce que Wink appelait «l'exégèse communautaire» telle qu'elle était appliquée, principalement, au premier évangile attribué à Marc. Le séminaire comptait une douzaine de personnes, assez pour entourer une seule table dans une salle de classe du côté nord du campus principal. L'âge et les antécédents du groupe étaient divers. L'élève le plus âgé était le supérieur général des jésuites de la région. J'étais parmi les plus jeunes. Wink, au début de la quarantaine à l'époque, agissait davantage comme un facilitateur que comme un instructeur, la majeure partie de son discours étant limitée à la première session de classe et à une exposition de l'intention du cours. Au-delà de cela, il a travaillé, plutôt discrètement, pour maintenir une situation dans laquelle tout le monde se sentait encouragé à participer. Compte tenu de nos antécédents différents, cela a conduit à une grande variété d'approches du texte dans son ensemble et des péricopes choisis pour un examen plus approfondi. Ma propre contribution spéciale a été d'aborder le texte du point de vue de l'histoire plus large du monde méditerranéen, mes antécédents étant relativement solides dans les classiques et dans l'histoire hellénistique et romaine. De plus, contrairement à la plupart, sinon à tous, mes camarades, je n'étais pas, et je n'avais jamais été, chrétien. D'autres, naturellement, ont abordé le texte avec plus de révérence, celui-ci étant d'une importance donnée dans leur vie et d'une importance prévue dans leur carrière, réelle ou prévue. Comme dans de nombreux cours du séminaire, j'ai été à plusieurs reprises impressionné par l'ouverture d'esprit des étudiants, en particulier du Père jésuite. Le commentaire de l'Évangile que nous avons tous été invités à lire a été, si je me souviens bien, écrit par Nineham. Comme UTS, il était libéral et savant. J'avais récupéré le commentaire beaucoup plus ancien de Maclear dans les étagères de cadeaux dans l'un des plus grands salons, le lisant pour un traitement plus traditionnel du texte.